Chaos politique en Italie

Le président italien a barré la route aux eurosceptiques. Face à l’impasse, les populistes crient à la trahison.
Chaos politique en Italie 1
"La désignation du ministre de l'Economie constitue toujours un message immédiat de confiance ou d'alarme pour les opérateurs économiques et financiers", a expliqué Sergio Mattarella. KEYSTONE
Italie

En plein chaos politique, le président italien Sergio Mattarella s’apprête à désigner Carlo Cottarelli, incarnation de l’austérité budgétaire, pour diriger le pays vers de nouvelles élections. Dimanche, il a imposé veto à un gouvernement clairement eurosceptique. Exit Giuseppe Conte, ce juriste novice en politique que les chefs du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème) Luigi Di Maio et de la Ligue (extrême droite), Matteo Salvini, majoritaires au Parlement, avaient proposé pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion