Solidarité

«Que les hydrocarbures restent où ils sont!»

Environnement

Selon les scientifiques, la majeure partie des réserves d’énergies fossiles doivent demeurer sous le sol pour éviter la rupture des grands équilibres climatiques. C’est au nom de ce constat que nombre de mouvements sociaux et d’ONG de par le monde luttent contre le développement de nouvelles infrastructures d’ampleur destinées à exploiter les hydrocarbures. Les gazoducs et oléoducs sont les premiers dans la ligne de mire, d’autant qu’ils vont souvent de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion