Livres

Utopiana sème des graines de subversion

La plateforme transdisciplinaire Utopiana interroge notre rapport au vivant à travers conférences, workshops, interventions artistiques et projets jardiniers.
La maison d’Utopiana dans le quartier genevois de la Servette. DR
Art

C’est une pionnière du potager urbain. En 2009, quand la Ville de Genève lui met à disposition une maison dans le quartier de Saint-Jean, Utopiana doit aussi s’engager à entretenir le jardin. «La nature et la culture étaient perçues comme deux domaines totalement distincts», raconte l’artiste Anna Barseghian, fondatrice de l’association avec le philosophe Stefan Kristensen. Plutôt que s’astreindre à tondre une pelouse peu intéressante, elle imagine faire de cet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion