International

L’avocat entre Novartis et Trump

Le géant de la pharma suisse a payé Michael Cohen, un avocat à la carrière trouble, comme lobbyiste.
L’avocat entre Novartis et Trump
L’avocat Michael Cohen a fait miroiter aux entreprises que sa proximité avec le président Trump pourrait leur être utile. KEYSTONE
États-Unis

«Il n’y a rien d’illégal dans ce que nous avons fait. Mais cela reste une erreur.» Responsable de la communication de Novartis, Satoshi Jean-Paul Sugimoto reconnaît du bout des lèvres le faux pas du géant pharmaceutique suisse qui lui a coûté cher: 1,2 million de dollars (1,19 mio de francs suisses). C’est le montant octroyé à Essential Consultants, société en mains de l’avocat new-yorkais Michael Cohen, selon un contrat conclu en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion