Cinéma

La Suisse en mer

Caroline Cuénod retrace l’histoire paradoxale de la marine marchande helvétique dans L’île sans rivages.
En 1941, les premiers navires au pavillon à croix blanche portent les noms de nos montagnes. CLOSE-UP-FILMS
Documentaire

La Suisse est une île, c’est bien connu. Mais qui sait qu’elle dispose de sa marine marchande, qui compte aujour­d’hui une quarantaine de bateaux? Entre ­archives et témoignages, éclairages et reportages, Caroline Cuénod en retrace l’histoire improbable, pleine de paradoxes très helvétiques. Une entreprise un peu folle où s’entremêlent repli insulaire et appel du large. En 1941, les premiers navires au pavillon à croix blanche portent les noms de nos

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion