Sans brevets, point de salut

Numéro un mondial des fabricants de médicaments anticancéreux, Roche répond à la campagne de Public Eye. Les explications écrites d’Anja von Treskow, porte-parole. L’organisation Public Eye affirme que dans certains pays il faudrait pouvoir lever les brevets des médicaments anticancéreux pour que tous puissent y avoir accès. Qu’en pensez-vous? Anja von Treskow: Il est important pour Roche que tous les patients qui ont besoin de nos médicaments et de nos

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion