Scène

Le Poche, bientôt un «ensemble» et un petit prix

Pour sa nouvelle saison, Le Poche sera le premier théâtre genevois à se doter d’une troupe à demeure. Il propose un tarif à 15 francs les mardis.
Le Poche, bientôt un «ensemble» et un petit prix 1
Mathieu Bertholet, directeur du Théâtre Le Poche. SAMUEL RUBIO
Théâtre

Les (bonnes) nouvelles ont fusé jeudi dernier du côté du Poche. Ce sera le premier théâtre genevois à disposer d’une troupe à demeure, annonçait son directeur Mathieu Bertholet, en tongs rouges, lors de la présentation de sa nouvelle saison théâtrale, fraîche et bleutée, baptisée «ensemble». L’auteur et metteur en scène formé à Berlin (dans le département de dramaturgie fondé par Brecht, à la tête du Berliner Ensemble) avait les pieds

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion