Suisse

Les ados accros au net

Près d’un quart des jeunes Suisses ont un usage d’internet problématique ou à risque, selon une étude.
Les ados accros au net
Les filles passent autant de temps devant l’écran que les garçons. Si elles jouent moins, elles sont plus actives sur les réseaux sociaux. KEYSTONE
Addictions

«Je ne dormais plus, ne me lavais plus et sautais les repas. J’ai perdu ma copine et j’ai presque redoublé mon année. Malgré tout, je continuais à jouer obsessivement.» Ce Genevois de 19 ans est un accro des jeux vidéo en ligne. Avec un petit faible pour Call of Duty, un jeu qui a chamboulé sa vie. «Au début, je jouais deux heures par jour, pour le plaisir.» Il en est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion