Scène

Une Salomé inédite au Pulloff

Une Salomé inédite au Pulloff
Salomé, opéra scandaleux à souhait. Sébastien Monachon
Opéra

On ne présente plus Oscar Wilde, écrivain contestataire de génie, honni par une Angleterre victorienne qu’il n’eut de cesse de provoquer. Repousser les limites du carcan d’une morale bourgeoise étriquée fut son credo, et sa Salomé écrite en français, langue du stupre par excellence pour le XIXe siècle britannique, demeure un fleuron de sa vision iconoclaste de la toute-puissance du désir. Richard Strauss ne s’y trompa pas lorsqu’il concocta lui-même en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion