Cinéma

Pas de miracle

Milla, second long métrage de Valérie Massadian, oscille entre fiction et documentaire, sans jamais trouver son équilibre.
Pas de miracle
JHR FILMS
Fiction

Un prénom pour un portrait, en trois temps: Milla, 17 ans, vit d’amour et de jambon-beurre avec Léo dans une petite ville au bord de la Manche; Milla, seule et enceinte, a perdu son insouciance – elle travaille désormais, comme femme de ménage; Milla, jeune mère avec son petit garçon, mène sa vie tant bien que mal… Second long métrage de ­Valérie Massadian, primé à Locarno comme le premier (Nana, 2011),

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion