International

L’Union tient tête à Washington

Les Vingt-Huit vont protéger leurs intérêts économiques, menacés par les Etats-Unis, sur l’Iran et l’acier.
L’Union tient tête à Washington
jeudi à Sofia, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (à gauche) a annoncé qu’il fallait maintenant agir. KEYSTONE
Union européenne

Les Européens, dont les intérêts économiques sont menacés après que les Etats-Unis ont décidé de se retirer de l’accord international sur le programme nucléaire iranien, ne courberont pas l’échine. Bruxelles réactivera ce matin un règlement communautaire de 1996 qui permettra – en théorie – de neutraliser les effets extraterritoriaux des sanctions que Washington va restaurer à l’encontre des entreprises qui continueraient de commercer avec Téhéran, après le 6 août. Jean-Claude

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion