Genève

La Ville de Genève se trompe de drapeau

A l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie, des drapeaux arc-en-ciel ont été affichés sur le pont du Mont-Blanc. Problème: il ne s’agit pas du bon modèle.
La Ville de Genève se trompe de drapeau
C’est une bannière pacifiste qui a flotté sur la rade pendant quelques heures. VILLE DE GENÈVE
LGBT

L’erreur prête à sourire. Jeudi, la Ville de Genève a tenu à afficher son soutien à la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie en accrochant des drapeaux arc-en-ciel, symboles des luttes LGBT, sur le pont du Mont-Blanc. Problème: le modèle choisi n’est pas le bon. C’est une bannière pacifiste qui a flotté sur la rade pendant quelques heures. La confusion est, certes, compréhensible. Les deux drapeaux se ressemblent, bien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion