Culture

Les armes à feu dans le viseur

Dans une exposition dérangeante, intitulée «Ligne de mire», le Mudac de Lausanne interroge notre rapport ambigu aux pistolets, mitraillettes et autres fusils.
Les armes à feu dans le viseur 2
«My First Rifle», 2013, par An-Sofie Kesteleyn. AN-SOFIE KESTELEYN
design létal

C’est un thème qui ne peut pas laisser indifférent. A dire vrai, parler d’armes à feu peut même mettre mal à l’aise. La nouvelle exposition «Ligne de mire», à voir actuellement au Mudac (Musée de design et d’arts appliqués contemporains) de Lausanne, a l’art de déranger. Mais non, elle n’a rien de provoquant ni de voyeur. Il n’est pas question de se rincer l’œil avec des explosions ou des blessures.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion