Suisse

Les jeunes sauvés d’abord

En cas de pandémie de grippe, les jeunes passeraient avant les aînés, selon une étude mandatée par l’Office fédéral de la santé.
Vacciner les enfants et les jeunes avant les aînés représente le scénario le plus efficace pour lutter contre la dissémination du virus, selon la Confédération (photo symbolique). KEYSTONE
Santé

Sauver les jeunes d’abord. C’est le scénario que retient la Confédération en cas de pandémie de grippe, parce qu’il est le plus efficace, bien qu’il ne soit pas le plus équitable. Vacciner les jeunes en premier permet de mieux lutter contre la dissémination du virus. C’est la conclusion à laquelle est parvenue une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), mandatée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion