Vaud

Cinq ans au service des étudiants précaires

Le syndicat SUD EP lutte contre la marchandisation des études. Conférence et ateliers à l’Espace Dickens, à Lausanne, ce prochain week-end.
Cinq ans au service des étudiants précaires
Ilir Ahmeti est militant auprès du syndicat SUD EP (étudiants précaires). DR
Syndicalisme

Depuis cinq ans, le syndicat SUD EP (étudiants et précaires) lutte contre la marchandisation des études et pour de meilleures conditions de vie des jeunes en formation. Ilir Ahmeti y milite depuis 2014. Pourquoi ce syndicat pour les étudiants est-il important? C’est un lieu où nous pouvons nous retrouver et analyser ensemble les conditions dans lesquelles nous étudions. Cela nous permet de défendre collectivement nos droits, que nous soyons apprentis,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion