Suisse

Un principe de précaution à étendre

Face aux nouveaux défis génétiques, la commission d’éthique émet ses recommandations.
Un principe de précaution à étendre
L’utilisation du génie génétique dans la recherche doit respecter des règles de prudence. KEYSTONE-ARCHIVES
Génie génétique

Le principe de précaution, c’est de prendre un parapluie quand la météo annonce des orages ou… d’y renoncer par peur de l’oublier quelque part. L’application d’un même principe peut aboutir à des décisions contraires suivant la pondération qu’on effectue. C’est sur cette question de mise en œuvre de l’idée de précaution que s’est penchée la Commission d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain (CENH), un organe consultatif fédéral.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion