Solidarité

Fermiers au défi du bio

Dans le sud de l’Inde, la région de l’Idukki produit la majeure partie de la cardamome du pays.  Les fermiers qui tentent la transition vers le bio se heurtent à quelques résistances.
Fermiers au défi du bio
Roy Mathew a hérité de son grand-père d’une exploitation de 4000 plants, qui génère 4 à 5 tonnes de cardamome chaque année. SEBASTIAN CASTELIER
Inde

Roy Mathew marche d’un pas de propriétaire. Le fermier zigzague entre les feuilles mortes, esquive les irrégularités du terrain. Une question de génétique autant que d’expérience. Son arrière-grand-père, déjà, cultivait la cardamome de l’autre côté de la vallée de l’Idukki. Avec 32 000 hectares de plantations, cette région du Kerala, petit Etat du sud de l’Inde, produit en moyenne 15 000 tonnes de cardamome transformée chaque année. Près de la moitié de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion