Suisse

Clap de fin en 2019 pour Schneider-Ammann

Le chef de l’économie, qui siège au Conseil fédéral depuis 2010, ne briguera pas un nouveau mandat.
Clap de fin en 2019 pour Schneider-Ammann
Depuis 2010, Johann Schneider-Ammann a dû s’attaquer à de nombreux dossiers impopulaires, y compris la réforme agricole en cours qui a fait monter au créneau l’Union suisse des paysans. KEYSTONE
Conseil fédéral

Johann Schneider-Amman ne briguera pas un nouveau mandat de conseiller fédéral. Dans une interview accordée vendredi à la NZZ, le chef de l’économie affirme avoir «un point de repère clair, à savoir la fin de la législature en 2019». Car celle-ci sera sa dernière. Des spéculations sur son éventuel retrait du Conseil fédéral occupent régulièrement politiques et médias. Mais rien ne semblait certain jusqu’à aujourd’hui. Le libéral-radical emboîte ainsi le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion