Livres

Amoureux des oiseaux

L’Australien David Malouf signe la poignante histoire d’une amitié déchirée par la Grande Guerre.
Littérature australienne

Jim Saddler périra dans la boue des Flandres, au cœur de la Grande Guerre. Il aura auparavant partagé avec Ashley Crowther une passion à l’égard des oiseaux sauvages. De volatiles, il est question dans L’infinie patience des oiseaux, roman de l’Australien David Malouf accessible désormais en français quelque trente-six ans après sa première parution. Tout séparait pourtant, a priori, les deux protagonistes. Mais au début de 1914, sur le cinquième

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion