International

Amnesty dénonce un climat de peur

Le rapport publié jeudi accuse le gouvernement d’utiliser l’état d’urgence instauré en juillet 2016 pour réduire l’espace réservé aux opinions dissidentes.
Amnesty dénonce un climat de peur
Le gouvernement turc a mené des purges sans précédent. Plus de 50’000 personnes ont été arrêtées, et plus de 140’000 limogées ou suspendues. KEYSTONE-ARCHIVES
Turquie

Amnesty International a accusé dans un rapport publié jeudi les autorités turques d’avoir imposé un «climat de peur glaçant» après le putsch manqué de 2016. Le travail des défenseurs des droits de l’homme a «été piétiné» par les mesures prises sous l’état d’urgence. «Un climat de peur glaçant se propage dans la société turque alors que le gouvernement continue d’utiliser l’état d’urgence pour réduire l’espace réservé aux opinions dissidentes ou

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion