International

Filet pour les lanceurs d’alerte

La Commission européenne propose de protéger, à l’échelle de l’UE, ceux qui dénoncent des violations du droit de l’Union.
Filet pour les lanceurs d’alerte
Le sculpteur italien Davide Dormino pose avec son œuvre représentant les lanceurs d’alerte Edward Snowden, Julian Assange et Chelsea Manning, le 14 septembre 2015 à Genève. KEYSTONE
Union européenne

Tirant les conséquences de nombreux scandales, des LuxLeaks à l’affaire Cambridge Analytica en passant par les Panama Papers et le Dieselgate, la Commission européenne a proposé lundi aux Vingt-Huit de renforcer la protection des lanceurs d’alerte à l’échelle de l’UE. «Il faut soutenir ceux qui sont prêts à prendre le risque de dénoncer des violations graves du droit de l’Union. Nous le devons aux honnêtes gens d’Europe », a déclaré

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion