Livres

Le Miel de l’Ours, c’est fini

Après quatorze ans d’édition de poésie et 55 titres, l’éditeur Patrice Duret tourne la page. Entretien.
Le Miel de l’Ours, c’est fini
Patrice Duret souhaite se consacrer à ses propres projets d'écriture et à d'autres modes de dire ses textes. DR
Edition

Une page se tourne. Après quatorze ans d’édition de poésie et 55 titres, Le Miel de l’ours a cessé ses activités fin mars. «Je ressentais une fatigue depuis un moment, l’impression d’avoir fait le tour, une lassitude par rapport aux aspects administratifs et organisationnels», confie Patrice Duret, souriant, sur une terrasse genevoise. Début mars, il avait publié une Anthologie du Miel rassemblant les auteurs de la maison. Une manière de boucler

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion