«’Médier’ n’est pas éduquer»
Myriam Boucris et les participant-e-s à son atelier. LILIANA DIAS
Scène

«’Médier’ n’est pas éduquer»

Aller vers des personnes qui ne vont pas forcément voir des spectacles et réunir des populations qui n’ont pas l’habitude de l’être, voilà comment Myriam Boucris définit la médiation théâtrale.
Médiation culturelle

Tignasse brune, corps souple et gracieux, Myriam Boucris est un doux mélange d’affection et de fermeté. Deux qualités avec lesquelles la metteure en scène, comédienne, chanteuse et auteure installée depuis une quinzaine d’années à Genève encadre la vingtaine de participants à l’atelier réunissant migrants, étudiants et professionnels de la scène. Entre les répétitions de Migrrr et des Visages cachés de ma ville 2, présentés en diptyque à La Comédie de Genève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion