La poubelle spatiale est pleine
Une image de synthèse illustrant l’arrimage d’une capsule à la station Tiagong-1 («Palais ­céleste», à droite). Grande comme un autobus, elle va s’écraser sur Terre ce week-end. KEYSTONE
International

La poubelle spatiale est pleine

La dérive de la station orbitale chinoise «Palais céleste» rappelle le danger des débris spatiaux.
Espace

Et un de moins! L’espace sera débarrassé d’un gros poids mort d’ici ce week-end. Avec ses huit tonnes bien pesées, la station orbitale chinoise grande comme un bus devrait s’écraser sur terre ou en mer. Car Tiagong-1 («Palais céleste») ne brûlera pas entièrement, en entrant dans l’atmosphère: des fragments jusqu’à 100 kg vont s’abîmer dans l’hémisphère sud. Pas de panique: depuis le début de la conquête spatiale il y a 60

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion