Arts plastiques

Une permanence à perpétuer

Souvent précaires, les artistes visuels se posent moult questions juridiques. Visite de la permanence légale mise sur pied à Forde, à Genève.
Une permanence à perpétuer
Devant l’Usine, où se trouve la permanence juridique «Artists Rights». ROSA BRUX
Droit de l'art

Une table et quelques chaises. A l’espace d’art contemporain Forde, à l’Usine de Genève, l’installation n’est pas directement artistique: elle servira à la permanence juridique «Artists Rights». Autour du mobilier, quatre protagonistes se préparent à recevoir leurs premiers visiteurs. «Si les artistes visuels sont au courant de leurs droits, ils se mettront ensemble, collaboreront, dans un milieu réputé individualiste», sourit Jeanne Gillard. Membre de Rosa Brux, elle est accompagnée de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion