Neuchâtel

L’application de H+H se dessine

Le Conseil d’Etat neuchâtelois livre enfin son calendrier en vue de la création de deux hôpitaux autonomes.
L’application de H+H se dessine
Des manifestants défilent à La Chaux-de-Fonds lors d’une manifestation lors du lancement de l’initiative Pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires, le 19 mars 2016. KEYSTONE
Santé

A quelle sauce allait être mangée l’initiative pour deux hôpitaux autonomes? La question était à nouveau sur les lèvres de toute la classe politique neuchâteloise depuis quelques semaines, relançant de plus belle le débat sur l’application de la volonté populaire. Hasard du calendrier, le Conseil d’Etat a publié lundi son rapport détaillant les modalités et les dates de mise en œuvre du texte. Soupçonné depuis la votation de février 2017 de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion