Arts plastiques

Yes man, Nauman!

A Bâle, le Schaulager propose une superbe rétrospective du septuagénaire étasunien Bruce Nauman, artiste essentiel adepte des concepts binaires.
Bruce Nauman, "One Hundred Live and Die" (1984). COURTOISIE: L'ARTISTE ET SPERONE WESTWATER / PHOTO TTH
Schaulager

«Pour une fois, le Schaulager est trop petit pour un artiste.» Dans l’auditoire du volumineux musée bâlois, face à la presse venue de toute la galaxie pour découvrir «Disappearing Acts», gigantesque rétrospective du tout aussi énorme Bruce Nauman, la mécène et propriétaire des lieux Maja Oeri a les yeux qui scintillent. Organisé main dans la main avec le MoMA, l’exposition présente pas moins de 170 œuvres du plasticien étasunien établi au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion