International

«Ankara négocie la prise de Manbij»

Pour l’expert Antoine Basbous, l’offensive turque ira jusqu’à la ville kurde à l’est mais pas plus loin.
«Ankara négocie la prise de Manbij»
La ville d’Afrine, en zone kurde, a été prise dimanche par des militaires turcs et leurs supplétifs syriens. KEYSTONE
Syrie

Le drapeau turc flotte depuis dimanche sur la ville d’Afrine. Deux mois après le début de l’offensive baptisée «Rameau d’olivier» dans l’enclave kurde au nord-ouest de la Syrie, l’armée turque et ses supplétifs de l’Armée syrienne libre (ASL) ont délogé de la ville les milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG). La chute du bastion des Kurdes syriens est une victoire d’étape aux yeux du président turc Recep

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion