Suisse

Blocher s’en va, sa fille débarque

L’UDC rajeunit sa direction avec les départs de Christoph Blocher, Walter Frey et Oskar Freysinger.
Blocher s’en va, sa fille débarque
Si Christoph Blocher fait un pas en ­arrière dans l’organigramme de son parti, c’est pour mieux laisser la place à sa fille ­Magdalena Martullo-­Blocher. (KEYSTONE/Anthony Anex)
Politique

Christoph Blocher a annoncé hier qu’il renonçait à toute fonction dirigeante au sein de son parti. Dans son sillage, il emmène Walter Frey, ainsi que le vibrionnant Oskar Freysinger, frappé de mutisme depuis son éviction du Gouvernement valaisan il y a un an. L’UDC rajeunit ses cadres. Parmi les nouveaux arrivants, une figure se détache, celle de Magdalena Martullo-Blocher, la propre fille du maître à penser de l’UDC. Leur élection

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion