Suisse

Pas d’économies dans les hautes écoles

Le National ne consent pas à exiger une correction de la loi qui cimente une aide dépassant le milliard de francs.
Pas d’économies dans les hautes écoles
Les contributions fédérales aux universités sont remises en cause par la droite. Cette dernière a fait chou blanc au National (Keystone archives).
Économie

Les universités cantonales et aux hautes écoles spécialisées ne doivent pas être prioritairement la cible des économies fédérales. Le National a refusé lundi d’exiger une correction de la loi qui cimente une aide dépassant le milliard de francs. Avec la nouvelle loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles, la Confédération devra à partir du 1er janvier 2020 prendre en charge 20% du montant total des coûts de référence

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion