Le vélo reconnu dans la Constitution
Le contre-projet du Conseil fédéral encourage la création d’un réseau de voies cyclables en Suisse, mais sans mesures contraignantes pour les cantons et les communes. JPDS
Suisse

Le vélo reconnu dans la Constitution

Le Conseil national a toutefois préféré le contre-projet du Conseil fédéral à l’initiative Pro Velo, qui s’avérait plus contraignante.
Mobilité douce

Le vélo a de bonnes chances d’être inscrit dans la Constitution. Après le Conseil des Etats, le National a reconnu jeudi ses vertus dans la mobilité douce. Il a cependant préféré un contre-projet moins contraignant à l’initiative Pro Velo. Le contre-projet direct du Conseil fédéral reprend les buts de l’initiative. Il encourage la création d’un réseau de voies cyclables en Suisse, mais sans mesures contraignantes pour les cantons et les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion