Suisse

Un demi-million, ce n’est pas assez

Le Conseil des Etats a refusé de fixer un plafond aux salaires des dirigeants des ex-régies fédérales.
Un demi-million, ce n’est pas assez
Dans le contexte actuel, "il faut durcir le ton", a plaidé en vain lundi le sénateur Christian Levrat. KEYSTONE
Salaires

L’affaire Carpostal s’est invitée dès le premier jour de la session parlementaire. Et pour sûr, elle va continuer à l’animer. C’est le président du Parti socialiste Christian Levrat qui a mené la première charge. Il faut dire que le Conseil des Etats devait débattre d’une motion réclamant de plafonner à un demi-million de francs par an le salaire des dirigeants des entreprises dont la Confédération est le principal actionnaire. Grâce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion