Scène

Thriller dans la nuit noire

Au Poche, Pauline Peyrade brouille les pistes entre fiction et réalité. Deux écorchés vifs nous sèment dans ses Bois impériaux, road movie haletant.
Thriller dans la nuit noire
Antonio Buil (Serge) et Maëlys Ricordeau (Constance/Irina), entre les miroirs et les vitres sans tain. SAMUEL RUBIO
Théâtre

Une jeune femme roule nerveusement sa cigarette, boit un café, avale frénétiquement sa ­tartine et fond en larmes, recroquevillée sur elle-même au pied d’un canapé. La crispation du corps et l’effroi sur son visage en disent long sur le drame qui se joue, ou qui va se jouer. En même temps, le suspense est total. Cette jeune femme se prénomme Irina, mais elle s’appelle aussi Constance. Elle est à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion