International

Plus de cent lycéennes manquent à l’appel

L’attaque d’une école de filles par les combattants de Boko Haram ravive la menace d’un kidnapping de masse comme celui de Chibok en 2014.
Plus de cent lycéennes manquent à l’appel
En 2014, l’enlèvement de 276 lycéennes à Chibok avait déclenché une vague d’indignation mondiale. KEYSTONE
Nigeria

Cent onze lycéennes étaient portées disparues mercredi dans le nord-est du Nigeria, deux jours après l’attaque d’une école de filles par des combattants de Boko Haram. Cet événement ravive la menace d’un kidnapping de masse comme celui des lycéennes de Chibok en 2014. Les insurgés du groupe djihadiste nigérian, lourdement armés, ont mené lundi un assaut sur le village de Dapchi, dans l’Etat de Yobe, tirant en l’air et faisant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion