Lecteurs

Information calibrée

Jacques Badoux critique le peu de place accordé à deux nouvelles publiées récemment.
Israël 

Deux minuscules «nouvelles» dans mon journal de ce matin (lundi 5 février, ndlr). Leur taille est inversement proportionnelle aux drames qu’elles annoncent, à la gravité des actes ou des décisions décrits. Actes ou décisions en violations des droits de l’homme, faisant fi des résolutions de l’ONU et des règles internationales. J’en ai eu mal au ventre.

«Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé hier l’approbation rétroactive d’une colonie sauvage en Cisjordanie occupée. Cela en réponse au meurtre le mois dernier d’un rabbin israélien qui y résidait.».

«Les autorités israéliennes ont rasé hier deux salles de classes d’une école financée par l’Union euro-péenne au bénéfice de communautés bédouines de Cisjordanie occupée. Elles arguent que ces salles ont été construites illégalement.»

Les fausses nouvelles occupent de nos jours beaucoup plus de place que ça.

Jacques Badoux, Lausanne

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Israël 

Connexion