Société

Les sourds rois de l’observation

La salle Sainte-Croix à Fribourg a vécu le week-end passé au rythme du sport et de la langue des signes.
Les sourds rois de l’observation
Même en sport, à l’image de la belle performance de l’équipe de Suisse, la langue des signes reste efficace. CORINNE AEBERHARD
Football

Les matches sont engagés, les joueurs très appliqués, la balle fuse d’un pied à l’autre, les entraîneurs gesticulent: à première vue, la salle Sainte-Croix a accueilli un tournoi de futsal tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Sauf au niveau des décibels. Le calme inhabituel pour ce genre de compétition interpelle. Le silence règne lors des temps morts, et, à l’exception de quelques onomatopées, les joueurs ne se parlent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion