Culture

Funérailles à Muxua

Funérailles à Muxua
Lausanne, 17 mars 2017, Cornélia de Preux. ©Florian Cella/24Heures

Cornélia de Preux est née à Vienne en 1959. Après avoir grandi en Valais, elle a étudié les Lettres à l’université de Genève puis a vécu plusieurs années en Suisse alémanique avant de s’installer à Lausanne. Elle collabore à différents organismes en tant que journaliste spécialisée dans l’environnement et est également traductrice. Elle est l’auteure de deux romans.

Les trois textes que nous publions ici sont extraits de son premier recueil de nouvelles, La fin des haricots, à paraître en février dans Hors-d’œuvre, une nouvelle collection des éditions lausannoises Plaisir de lire. L’ouvrage réunit une trentaine d’instantanés saisis ici ou là. Des tranches de vie qui, tel un kaléidoscope, dessinent les contours d’un monde ni blanc ni noir, mais joyeusement bigarré.

Deux lundis par mois, retrouvez dans Le Courrier le texte inédit d’un auteur suisse ou résidant en Suisse.
Cette rubrique a été lancée dans le cadre de la Commission consultative de mise en valeur du livre à Genève. Avec le soutien de la Fondation œrtli, de l’Association [chlitterature.ch], de la République et canton de Genève et de Pro Helvetia.

 

Télécharger le PDF
Culture Cornélia de Preux

Connexion