Religions

En Egypte, la violence contre les coptes ne faiblit pas

Les coptes continuent à être la cible d’attentats, malgré le soutien affiché par le président al-Sissi. La situation est-elle faite pour durer?
La cathédrale copte d'Assouan Marc Ryckaert / Wikicommons
Tensions confessionnelles

Pour les coptes, ces fêtes de fin d’année ont ressemblé aux précédentes: endeuillées. Deux attentats ont fait dix morts et ces évènements sont le sinistre couronnement d’une année où les attaques se sont accumulées, faisant des dizaines de morts. Malgré les promesses ferventes du nouveau maître du pays, le général al-Sissi, la protection des coptes n’est-elle donc pas mieux assurée? Le 29 décembre, deux hommes cagoulés ont ouvert le feu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion