Actualité

Pékin tente d’éviter une marée noire

Un pétrolier iranien est toujours en feu avec 136’000 tonnes d’hydrocarbures à son bord.
Chine

La Chine tentait toujours mardi de limiter les fuites d’hydrocarbures d’un pétrolier iranien en feu au large de ses côtes. Les craintes d’une explosion et d’une marée noire persistent. Le ministère chinois des Transports a indiqué mardi à la mi-journée que le navire était toujours en proie aux flammes. Des conditions météorologiques défavorables – vents violents, pluie et hautes vagues – continuent de gêner les opérations visant à éteindre l’incendie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion