Suisse

L’interprète aide le patient, par vidéo

A l’Hôpital d’Olten, la traduction se fait aussi en images. Les professionnels espèrent une solution fédérale.
La population allophone a parfois toutes les peines du monde à dialoguer avec le personnel médical. PIXABAY
Santé

«Excusez-moi», dit ce vendeur de Zurich, qui nous a fait attendre le temps de terminer une conversation téléphonique en turc. «J’ai promis à un ami de l’aider en allant avec lui chez le médecin, il ne comprend pas suffisamment l’allemand.» Entendu par hasard à Zurich, cet exemple illustre les difficultés de la population allophone dans un domaine particulier: celui des soins médicaux. C’est dans ce cadre-là que s’inscrit l’expérience lancée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion