Arts plastiques

L’Engadine au bout du crayon

Le graphiste grison Alois Carigiet est à l’honneur au Forum de l’histoire suisse à Schwyz. Célébrissime outre-Sarine, il a donné ses traits au galopin Ursli.
Ebauche de couverture pour la version rhéto-­romanche d’Une Cloche pour Ursli. Alois Carigiet Erben ALOIS CARIGIET ERBEN
Exposition

Ursli a les cheveux bruns et frisés et un grand sourire aux lèvres. C’est normal. Lors de la Chalandamarz, fête grisonne célébrée le 1er mars de chaque année, c’est lui qui aura la plus grosse cloche. En Engadine, le petit garçon courageux et fonceur est une véritable icône, qui se décline à l’infini, entre cubes en bois et assiettes peintes. Son créateur? Le graphiste et peintre grison Alois Carigiet, qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion