Livres

Malheur à celui par qui le scandale arrive

Roman

 Du sang, des morts, et la fête qui continue, car rien ne saurait arrêter un carnaval. Dans son dernier roman, Et le mort se mit à parler, paru chez Campiche, Pierre Béguin situe l’intrigue dans une ville latino-américaine de la côte caraïbe. Il pourrait s’agir de la Colombie, mais qu’importe le drapeau. Cette fiction s’inspire d’ailleurs de faits réels. Dans un précédent opus, Joselito Carnaval, Pierre Béguin s’était appuyé sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion