Suisse

Du cabotage à Cointrin

Cette pratique illégale de transport prend de l’ampleur. Notamment en hiver à l’aéroport de Genève.  
Un véhicule aux plaques estoniennes attend des passagers ­devant ­l’aéroport de Genève PATRICK LOPRENO
Transport

La saison de ski est bien partie en Valais. Il suffit de voir les nombreux vans et minibus immatriculés en France ou en Estonie sur le parking de l’aéroport de Genève. Un service taillé sur mesure pour les clients britanniques ou des pays de l’Est. A peine descendus de l’avion, ils sont happés par ces «taxis» pour être déposés sur les pistes de ­Gstaad ou de Crans-Montana. C’est surtout pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion