Livres

Noël nous est conté

Sept plumes romandes s’approprient une contrainte d’écriture imposée par Le Courrier. Chacune d’elles nous livre sa vision des fêtes et du repas de famille. Avec à la clé un invité surprise.
La vraie tentation du grand Saint Antoine: contes de Noël WIKIMEDIA COMMONS

Pour cette ultime Une de Mag de l’année 2017, la rubrique culturelle du ­Courrier a demandé à sept écrivain-e-s romand-e-s de composer un petit conte de Noël. Afin de donner le ton et d’assurer un tant soit peu l’effet de groupe, nous avons imaginé une contrainte, sous la forme d’un début d’histoire, à partir duquel chacun-e était ensuite libre de composer dans la limite de 2000 signes. Bien entendu, certains n’ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion