Neuchâtel

«Une crise sans précédent»

Le refus du Grand Conseil d’adopter le budget 2018 plonge le canton dans l’incertitude.
Laurent Kurth (debout) JPDS
Neuchâtel

«Chaos, perte de temps, d’énergie et de ressources financières.» Laurent Favre a ainsi résumé la session du Grand Conseil dans la nuit de mardi à mercredi. Les députés n’ont en effet pas réussi à former la majorité nécessaire pour adopter le projet de budget. Largement déficitaire – 50 millions de francs –, ce dernier devait réunir trois cinquièmes des voix pour pouvoir surmonter les mécanismes de frein à l’endettement. Pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion