Suisse

Converti mais pas persécuté

La Cour européenne des droits de l’homme déboute un Iranien converti au christianisme.  
Asile

La Suisse n’a pas violé la Convention européenne des droits de l’homme en n’accordant pas l’asile à un Iranien de 35 ans ayant abandonné sa religion, l’islam, pour se convertir au christianisme. Dans un arrêt rendu hier à Strasbourg, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a estimé que sa vie n’était pas en danger s’il retournait en Iran. Ce cas met en lumière la problématique des conversions – qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion