Arts plastiques

La jeune photo plasticienne en cinq regards

Au Centre de la photo, Bruno Serralongue invite cinq ex-étudiants de la HEAD à exposer leurs visions élargies du format documentaire.
Elisa Larvego ELISA LARVEGO
Genève

«Littéralement et dans tous les sens.» Extraite d’une lettre de Rimbaud à sa mère, la phrase sert de titre à la nouvelle exposition du Centre de la photographie de Genève (CPG). A voir dès samedi, l’accrochage montre les travaux de cinq anciens étudiants de la Haute Ecole d’art et de design du bout du lac (HEAD), à l’invitation de leur ex-professeur Bruno Serralongue. La proposition inaugure un cycle dédié aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion