Arts plastiques

Peintures en mode «like»

Le Kunsthaus convoque l’esprit des Salons parisiens du XIXe siècle pour un joli panorama de la peinture française entre 1820 et 1880.
Jean-Léon Gérôme MUSEUMS SHEFFIELD
Zurich

Léon Germain Pelouse, vous connaissez? Mort en 1891 à Paris, le peintre paysagiste français a bénéficié d’une jolie attention en fin de carrière. Avant d’être largement oublié, au profit des habituelles têtes de gondole hexagonales, qu’elles soient romantiques, réalistes, naturalistes ou impressionnistes. Depuis plusieurs semaines, l’artiste n’en a pas moins les faveurs des visiteurs du Kunsthaus de Zurich, qui propose un accrochage dédié à la peinture française entre 1820 et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion