Genève

MAH: le mandat jugé légal

La Cour des comptes a relevé qu’en 1998, un simple appel d’offres était suffisant.
Genève, le 17 décembre 2013 Musée d'Art et d'Histoire de Genève, prises de vue extérieurs du bâtiment. © Magali Bezençon / Le Courrier JPDS
Genève

La Cour des comptes n’a constaté aucune irrégularité dans le processus d’attribution du projet de rénovation et d’agrandissement du Musée d’art et d’histoire (MAH) à l’antenne genevoise de l’architecte Jean Nouvel, le cabinet Jucker-Nouvel. La commission des finances avait demandé à l’organe de contrôle indépendant de faire toute la lumière, en lui transmettant une motion du délibératif de la Ville de Genève soutenue par tous les partis. Malgré les documents

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion