Suisse

Berne lance un plan d’action contre la radicalisation

La Confédération prévoit de verser cinq millions pour soutenir des projets développés au niveau cantonal ou communal, ou lancés par la société civile.
Prévention

Tous les acteurs, de l’enseignant au policier, doivent être impliqués dans la prévention du terrorisme. Chaque canton est appelé à instaurer une autorité pour la réintégration des personnes radicalisées. Berne a lancé lundi un plan d’action national. Le plan doit être mis en oeuvre durant cinq ans. La Confédération devrait verser cinq millions pour soutenir des projets développés au niveau cantonal ou communal, ou lancés par la société civile. La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion